Quelle différence entre le gros œuvre et le second œuvre ?

Publié le : 20 août 20214 mins de lecture

Dans la construction ou rénovation d’une maison, il faut suivre des procédures bien différentes afin que la construction soit bien menée. Le gros œuvre et second œuvre sont les étapes. Mais afin de les diversifier, il faut savoir des points importants sur le gros œuvre et second œuvre.

Les travaux du gros œuvre

Pour qu’une maison soit bien bâtie, il faut bien respecter les étapes. C’est-à-dire celui du gros œuvre et second œuvre. Le premier se focalise sur les matières structurelles de la maison afin de la mettre sans contact avec l’air et l’eau. Plus précisément, il vise les travaux qui contribuent à l’assurance de la solidité du bâtiment. Les travaux de terrassement sont les premiers chantiers. Ce premier travail consiste à examiner le type du sol, son hydrographie, sa constitution, sa qualité ainsi que son nivellement. Le deuxième travail est les fondations. Elles doivent être conformées au terrain. Puis l’assainissement, qui correspond à l’équipement d’un dispositif pour évacuer les eaux usées (fosses septiques ou égouts), et le soubassement qui se place entre le sol du rez-de-chaussée et les fondations. Le soubassement est l’authentique base de la construction d’une maison. Parce que les murs d’élévation qui sont faits en bois, en pierre naturelle, en parpaing, en brique ou même en béton cellulaire reposent sur ce soubassement. Et la charpente durcit la totalité de la constriction et tient la toiture. Ensuite, la toiture procure l’imperméabilisation du bâtiment. Les menuiseries extérieures sont les derniers travaux et ils font les portes, huisseries, fenêtres, encadrements, etc.

Les travaux du second œuvre

Le second œuvre concerne l’ensemble des tâches pour les finitions intérieures de la maison. C’est-à-dire qu’il la rend décorative et habitable. Il démarre par l’aménagement intérieur de même que l’isolation thermique et acoustique. Dans le but d’avoir de la commodité ainsi que d’arriver à diminuer les pertes énergétiques. Le second œuvre réalise ensuite le revêtement intérieur, c’est-à-dire le style de la maison comme le bois, le PVC, le crépi, la pierre, etc. Puis les cloisons intérieures servent à démarquer les pièces de la résidence. Les cloisons sont faites sous divers modèles vitrés, à claire-voie, en brique, en blocs de béton, en plâtre, ou même en panneaux de bois. Les menuiseries intérieures prennent part au second œuvre. Ils s’agissent des portes intérieures et leurs huisseries. Sans oublier que les escaliers, la plomberie, l’électricité, la ventilation, le chauffage et la climatisation font partie des travaux du second œuvre.

Les sortes de métiers

La construction d’une maison engage la contribution de plusieurs ouvriers professionnels. Cette participation vaut pour les deux étapes, c’est-à-dire le gros œuvre et second œuvre. Les maçons, les terrassiers, les couvreurs, les charpentiers, les grutiers, les coffreurs, les menuisiers, etc. sont les concurrents du gros œuvre. Ceux du second œuvre sont : les électriciens, les plombiers, les carreleurs, les façadiers, les plaquistes, les chauffagistes, etc. Tous les projets de construction nécessitent des artisans compétents dans le gros œuvre et second œuvre.

Plan du site